MAGNUM 66 – Une bande dessinée de Anik Jean et Zïlon – 2009

Magnum 66 : Le labyrinthe des mensonges, Anik Jean et Zïlon, Les Intouchables, 2009, 34 pages

.

En mai 2009 paraissait Magnum 66, une bande dessinée de Anik Jean et Zïlon aux éditions Les Intouchables.  Une bd résolument underground où le lecteur est plongé dans l’univers trouble d’une télé-réalité cruelle et insensée.  Impossible de discerner s’il s’agit d’un rêve ou de la réalité…

.

« Celui qui se fait appeler Zïlon, icône des années 80 qui s’est fait surtout connaître par ses graffitis, ses «signatures» laissées aux Foufounes électriques, sur les murs du Plateau et un peu partout, restera aux yeux d’une génération un pionnier de «l’art de rue» montréalais. C’est une sorte de mentor, précurseur du Tag. Et un artiste étonnant, versatile, resté «jeune» même s’il n’a plus 20 ans. C’est un grand plaisir de retrouver le vieux Zïlon dans les pages de cette bande dessinée hétéroclite, laquelle mélange le manga, le comics américain, l’esthétique goth et punk, dans l’esprit des publications marginales des années 80 et 90. « 

Aleksi K. Lepage, La Presse, 31 mai 2009

.

.

.

LU, Volume 1, numéro 8, mai 2009

 

Advertisements